IEM


Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > La Recherche > Génie des Procédés Membranaires (GPM) > Intensification de procédés > Couplage membrane – sorption

Couplage membrane – sorption

les travaux du département GPM sur le couplage de membranes avec un procédé de sorption s’inscrivent, dans le domaine du traitement des effluents aqueux, soit dans un objectif d’intensification de procédés (la membrane permettant l’élimination de molécules de masses molaires élevées, tandis qu’un adsorbant de type charbon actif permet l’élimination de la pollution résiduelle non arrêtée lors de l’étape de filtration), soit comme étape séparative suite à la sorption de divers polluants (colorants, métaux, micropolluants organiques) sur des adsorbants naturels (biosorbants de type chitosane, noyaux d’olive, …projet ANR PANSKIT) ou synthétiques (polymères à propriétés contrôlées, projet ANR COPOTERM).

Contacts :

Catherine FAUR, Denis BOUYER, Jean-Pierre MERICQ