IEM


Partenaires

Logo tutelle
Logo tutelle



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archives > Archives 2014 > Soutenance de thèse

Soutenance de thèse

Jennifer BISCARAT

soutiendra sa thèse le 2 octobre 2014 à 13h - salle conférences

Elaboration de membranes “vertes” de séparation gazeuse à base de gélatine : mécanismes de structuration, réticulation et relations structure-propriétés

Préparée au sein de l’école doctorale Sciences des Procédés – Sciences des Aliments et de l’Institut Européen des Membranes (UMR 5635)

Spécialité : Génie des Procédés

devant le jury composé de :

  • Dr. Violette DUCRUET, Ingénieur de recherches-HDR, INRA - Rapporteur
  • Pr. Eliane ESPUCHE, Professeur, Université Lyon I - Rapporteur
  • Pr. Jean-Pierre HABAS, Professeur, Université Montpellier 2 - Examinateur
  • Dr. Catherine JOLY, Maître de conférences, Université Lyon I - Examinatrice
  • Dr. Martine MEIRELES-MASBERNAT, Directrice de recherche, CNRS - Examinatrice
  • Dr. José SANCHEZ, Directeur de recherche, CNRS - Examinateur
  • Dr. Céline POCHAT-BOHATIER, Maître de conférences, Université Montpellier 2 - Directrice de thèse

Résumé :

L’épuisement des ressources d’origine pétrochimique conduit à la recherche de matières premières renouvelables pour l’élaboration des membranes. La gélatine, un biopolymère abondant, sous produit de l’industrie agroalimentaire, représente grâce à ses propriétés filmogènes un candidat de choix pour l’élaboration de membranes “vertes”. L’objectif de cette thèse est l’élaboration de membranes à base de gélatine et l’étude de l’impact de la structure du matériau sur les propriétés mécaniques, thermiques, de résistance à l’eau et de transfert gazeux. Pour cela les mécanismes d’élaboration par TIG-Dry cast process ont d’abord été formalisés par l’établissement du diagramme de phase du système gélatine/eau. Puis des réticulants alternatifs au glutaraldéhyde, toxique, ont été examinés pour augmenter la résistance à l’eau de la gélatine hydrosoluble. L’acide férulique et le téréphthalaldéhyde se sont montrés les plus prometteurs et complémentaires suivant les applications visées. Les films de gélatine se sont révélés barrières aux gaz à cause de la forte cristallinité induite par la renaturation des triples hélices. L’ajout d’un élastomère de la famille des polyéther amines a permis d’augmenter drastiquement les coefficients de perméabilité du CO2 de 1,4 à 250 Barrer. L’influence de la température et de l’humidité relative des flux gazeux sur les perméabilités a également été étudiée.