Nos tutelles

ENSCM CNRS UM

Nos partenaires

Pole Balard Carnot Chimie Balard Cirimat

Rechercher





Accueil > Evènements > Nominations, prix et distinctions

Un nouveau président pour le GFB....

Le XIV ième colloque du Groupe Français de Bioélectrochimie (GFB) s’est tenu du 22 au 25 septembre 2014 à Sète (34). 70 personnes ont participé à cette manifestation dans un cadre conviviale. Le Pr Plamen ATANASSOV directeur du Center for Emerging Energy Technologies de l’université de Nouveau Mexique à Albuquerque (USA) a présenter ses derniers travaux sur les biopiles enzymatiques ; Vincent Artero, spécialiste des modèles d’enzymes utilisables dans des procédés de production d’électricité a présenter les travaux sur l’utilisation de catalyseurs bio-inspirés pour l’oydation de l’hydrogène. Le Pr Arben Merkoci, Catalan Institute of Nanotechnology, Spain, expert international dans le domaine des nanostructures pour les biocapteurs et Mathieu Etienne spécialiste des matériaux sol-gels, dont les propriétés sont explorées pour le confinement fonctionnel d’enzymes ou de bactéries ont présenter leur travaux. Sophie Lecomte dans une conférence plénière à souligné l’importance du couplage électrochimie-spectroscopies pour la compréhension et le suivi de la conformation des objets biologiques aux interfaces.
Le nouveau conseil d’administration du GFB mis en place par l’assemblé Générale de l’association à élu un nouveau bureau. Ainsi, le Pr Benoit PIROT devient trésorier, Elisabeth LOJOU et Manon GUILLE deviennent secrétaire et secrétaire adjoint et Christophe INNOCENT devient le nouveau président du GFB.

Rappel sur le GFB :

Le GFB est une association de type « Loi de 1901 » fondée en 1986 (http://bioelectrochimie-gfb.org ). Son principal objectif est d’établir des liens entre les électrochimistes intéressés par les phénomènes biologiques et les biologistes confrontés aux problèmes de transfert d’électrons et/ou de transport d’ions (spécialistes des membranes, électrophysiologistes, spécialistes des canaux ioniques, etc…) mais également les analyticiens, les biochimistes et les microélectroniciens et microtechnologues impliqués dans le développement des capteurs biologiques tels que les puces à ADN et les biopuces et les bioréacteur électrochimiques comme les biopiles. .