Nos tutelles

ENSCM CNRS UM

Nos partenaires

Pole Balard Carnot Chimie Balard Cirimat

Rechercher





Accueil > Evènements > Séminaires

Séminaire Axe Eau : François ZAVISKA - 8/6/2016

Quels sont les défis et perspectives du dessalement par osmose inverse ? L’Osmose directe : une alternative au dessalement conventionnel ?

Au vue du stress hydrique grandissant touchant une bonne partie de la population mondiale, le dessalement de l’eau de mer apparait comme une solution d’avenir. Parmi les différentes techniques de dessalement, le procédé membranaire par osmose inverse (OI) est aujourd’hui la technique la plus répandue et la plus économique en raison des recherches intensives menées depuis ces soixante dernières années. Cette présentation a pour objectif de faire un état de l’art de cette technologie en insistant plus particulièrement sur l’aspect énergétique représentant la limitation majeure du développement du dessalement dans le monde.
De nouvelles techniques de dessalement innovantes se développent afin d’offrir potentiellement des alternatives énergétiquement efficaces au dessalement conventionnel (OI et distillation). Parmi celle-ci, l’osmose directe (OD) ou forward osmosis (FO) apparait comme une technique très attractive en raison de sa faible consommation énergétique, de sa faible sensibilité au colmatage et de sa flexibilité en termes de traitement. Une description du procédé sera faite présentant les challenges et perspectives de cette technologie qui offrent de multitude de possibilité. Enfin, quelques résultats d’une étude menée au sein de l’Université d’Australie du Sud, portant sur le dessalement par un procédé hybride couplant l’osmose directe avec l’osmose inverse, seront brièvement présentés.