UM MUSE Carnot Chimie Balard Cirimat Pole Balard

Nos tutelles

ENSCM CNRS UM

Notre production

IEM HAL

Rechercher





Accueil > Actualités de l’IEM

Soutenance de thèse - 6/10/2020

Qazi SOHAIB a soutenu sa thèse mardi 6 octobre 2020.

 

CAPTURE POST-COMBUSTION DU DIOXYDE DE CARBONE EN COUPLANT DES CONTACTEURS MEMBRANAIRES ET LIQUIDES IONIQUES : ETUDE EXPÉRIMENTALE, MODÉLISATION ET SIMULATION


 
devant le jury composé de :
- Mme Violaine ATHES, Professeur, AgroParisTech - Rapporteur
- M. Christophe CASTEL, Professeur, Université de Lorraine - Rapporteur
- M. Ihsanullah IHSANULLAH, Assistant Professor, KFUPM, Arabie Saoudite - Examinateur
- M. Denis BOUYER, Professeur, Université de Montpellier - Président du jury
- M. Jose SANCHEZ MARCANO, Directeur de Recherche, Institut Européen des Membranes - Directeur de thèse
- Mme Stéphanie DRUON BOCQUET, Maitre de Conférences, ENSCM - Co-encadrant de thèse
 
Résumé :

Des contacteurs membranaires à fibres creuses (HFMC) ont été utilisés pour la capture du CO2 des courants gazeux. Pour ce faire, des liquides ioniques à température ambiante (RTIL) et des liquides ioniques d’acides aminés (AAIL) à base d’imidazolium ont été utilisés comme absorbants, avec une double approche expérimentale et de modélisation. La solubilité du CO2 à l’équilibre dans les RTIL a été mesurée par la chute de pression isochronique. Le mouillage des pores a été analysé avec la mesure de la tension superficielle des RTIL, l’angle de contact et la pression d’intrusion (LEP). Le travail expérimental de capture du CO2 à partir d’un mélange gazeux a été réalisé avec une unité à l’échelle de laboratoire en utilisant soit un HFMC pour l’absorption simple soit deux HFMC couplés, travaillant simultanément un en absorption et le second en désorption. En outre, une approche de modélisation en régime dynamique robuste et rigoureuse a été développée pour l’absorption isotherme (avec des RTIL) et non isotherme (avec des AAIL), les modèles développés ont étés validés avec les résultats expérimentaux et utilisés pour simuler un large éventail des conditions opératoires. Le flux d’absorption du CO2 et les coefficients de transfert de masse expérimentaux, initialement très élevés, décroisent avec le temps atteignant une valeur presque constante arrivant à un état pseudo-stationnaire. Avant d’atteindre l’état pseudo-stationnaire, le rendement de séparation du procédé couplé s’est montré plus efficace que l’absorption avec un module unique.

Mots-clés : Capture de CO2 Post-combustion, Contacteur à Membrane, Liquide Ionique, Solubilité au CO2, Modélisation et Simulation.
 
Abstract :

Post-combustion CO2 capture in a hollow fiber membrane contactor (HFMC), using imidazolium-based room temperature ionic liquids (RTILs) and amino acid ionic liquids (AAILs) as absorbents, was studied through an experimental and modeling approach. Equilibrium solubility of CO2 in RTILs was measured by isochoric pressure drop. Pore wetting was analyzed by measuring surface tension of the RTILs, contact angle and liquid entry pressure (LEP). The experimental work of CO2 capture from a gas mixture was carried out with a laboratory scale unit using a single HFMC for absorption or two coupled HFMCs one for absorption and a second for desorption working simultaneously. Furthermore, robust and rigorous dynamic modeling approaches were developed for isothermal (with RTILs) and non-isothermal (with AAILs) absorption. Both isothermal and non-isothermal models were validated with experimental data and were used to simulate a large range of operating conditions. Initial high values of CO2 absorption rate and experimental mass transfer coefficients decreased with operation time and reached a nearly constant value at pseudo-steady-state. Before reaching pseudo-steady-state, the separation efficiency of coupled process was higher when compared with the absorption with a single module.

Keywords : Post-Combustion CO2 Capture, Membrane Contactor, Ionic Liquid, CO2 Solubility, Modeling and Simulation.